Duchamp à la bibliothèque Sainte-Geneviève

Duchamp à la bibliothèque Sainte-Geneviève

Yves Peyré – Evelyne Toussaint / Éditions du Regard 2014

15 €

L’un des points parmi les moins explorés de l’œuvre de Marcel Duchamp correspond à son séjour à la bibliothèque Sainte-Geneviève. Il est resté pratiquement deux ans, de 1913 à 1915. C’est le seul lieu où il entreprit de s’astreindre à un travail, fuyant le statut d’artiste pour se protéger sous le masque du bibliothécaire. Situé entre voyage à Munich qui marque la fin de sa pratique de la peinture et son séjour à New York qui le voit élaborer une œuvre sans précédent, son temps à la bibliothèque Sainte-Geneviève se signale par un intense effort de réflexion à partir de textes et d’images qu’il découvre dans des livres consacrés à la perspective et à la géométrie.
La Boîte verte et une large partie des notes seront l’expression de cette quête. Il lit, lève des dessins et retient des citations. Tout cela forme le réservoir inépuisable qui permettra à ses chefs d’œuvre de s’élancer, Le Grand Verre ou Étant donnés, comme aussi à ses productions en marge. Ce temps intermédiaire qui explique la large explosion Duchamp aux États-Unis n’a jamais été considéré à sa vraie mesure.
C’est une prise en compte complète de ce phénomène qu’Eveline Toussaint et Yves Peyré ont souhaité réaliser, la première au gré d’une approche analytique, le second par le biais d’un regard synthétique.