Trésor du mois – Une estampe suédoise du XVIIe siècle

Exequiae Serenissimi ac Potentiss: Principis ac Dni. Domini Caroli Gustavi Suecorum Gothorum et Wandalorum Regis d. 3. Nouemb. 1660. Holmiae Celebratae. Accurate delineavit E. I. Dahlbergh. Norimbergae : 1696. 1 estampe en 13 planches : eau-forte et burin ; 36 x 460 cm. Cote : FOL SC 1779 (3) NOR

La flotte entre majestueusement dans l’archipel de Stockholm et les rues de la ville se sont emplies d’un millier de personnes : on célèbre ce 4 novembre 1660 les funérailles de Charles X Gustave, roi de Suède. Celles-ci marquent la fin du règne fort court (1654-1660) du monarque qui a succédé à Christine de Suède. Empire maritime scindé en deux par la Baltique, la Suède mène alors une politique d’expansion de ses territoires et dispose pour ce faire d’une flotte d’une cinquantaine d’unités, mise à l’honneur lors de la cérémonie des funérailles royales.

Pour garder la mémoire de cet événement spectaculaire, Erik Dahlbergh nous livre une estampe de plus de quatre mètres en 13 planches assemblées, dans laquelle l’œil du spectateur avance avec la procession des dignitaires suédois. Le cortège, escorté par des navires qui saluent le souverain en tirant des coups de canon, défile du palais royal à l’église de Riddarholmen. Une vue d’ensemble du centre de Stockholm est ainsi présentée : la vieille ville, le palais du chancelier Axel Oxenstierna et le palais de Wrangel notamment, le tout entouré de cartouches et de blasons dressant la liste des notables présents et des différentes provinces de Suède.

L’estampe ici présentée, publiée dans l’ouvrage De rebus a Carolo Gustavo gestis du juriste et philosophe allemand Samuel von Pufendorf (1632-1694), est due au « Vauban suédois » , le militaire et architecte Erik Dahlbergh (1625-1703). Auteur également d’une collection de gravures intitulée Suecia Antiqua et Hodierna, publiée entre 1667 et 1715, Erik Dahlbergh vécut à Paris de 1667 à 1668, et confia pendant ce séjour la réalisation de soixante-dix eaux-fortes à des graveurs français tels Jean Marot, spécialiste de l’architecture, Adam et Nicolas Perelle, ou encore Jean Lepautre (1618-1682), qui a gravé le présent panorama.

Florence Chapuis

Références :

PUFENDORF, Samuel von. De rebus a Carolo Gustavo Sveciae rege gestis… Norimbergae, 1696. Reliure aux armes de Le Tellier restaurée par Frédérique Brun en 2003. Cote : FOL SC 1779 (1) NOR et FOL SC 1779 (2) NOR

PUFENDORF, Samuel von. Histoire du regne de Charles Gustave roy de Suede comprise en sept commentaires enrichis de tailles douces traduite en francois sur le latin de monsieur le baron Samuel de Pufendorf. Imprimé à Nuremberg aux frais de Christophle Riegel par Knorz. 1697. Contient également l’estampe décrite (Livre VII). Cote : FOL SC 1782 NOR

Bibliographie :

LARSON, Harald Yngve. Karl X Gustafs begrafning i Stockholm den 4 nov. 1660 : 11 blad litografier efter samtida kopparstick. Stockholm : Nyrén , 1917. Don du Centre culturel suédois en 2005. Cote : FOL T 203 NOR

DAHLBERGH, Erik. Erik Dahlberghs Dagbok (1625-1699)… utgifven… af Herman Lundström. Upsala : Almqvist och Wiksell, 1912. Cote : 4 SC SUP 3368 NOR