Trésor du mois – Septembre – La procession de la châsse de sainte Geneviève, gravure de N. Cochin

COCHIN, Nicolas, 1610-1686. La magnifique procession de la châsse de Ste Geneviève patronne de Paris faite l’XIe juin 1652 pour la paix. A Paris : chez Boissevin, place Maubert, rue Gallande, a la pomme rouge, [1652 ?], eau-forte, 32 x 46 cm. Dédicace versifiée au père Antoine Sconin (1608-1689), abbé de Sainte Geneviève de Paris et supérieur général des la Congrégation de France (1650-1653). EST 192 RES (P.2).

Figure tutélaire de Paris au moment des invasions barbares, vénérée notamment pour avoir écarté en 451 la menace des Huns d’Attila, sainte Geneviève (423-512) fut de son vivant déjà l’objet d’un culte fervent, qui perdure aujourd’hui encore. En atteste la procession de sa châsse, depuis l’abbaye où elle fut inhumée, jusqu’à Notre-Dame, rituel, qui se déroula de nombreuses fois, destiné à lutter contre les fléaux s’abattant sur la population parisienne : épidémies, guerres, inondations, famines…

Procession de la châsse de sainte Geneviève

L’eau-forte représente ici la procession de 1652 censée mettre fin aux troubles de la Fronde et rétablir la paix. Suivant le cérémonial et l’ordre protocolaire, l’archevêque de Paris, Jean-François de Gondi, porté sur une chaise, et l’abbé de Sainte-Geneviève, Antoine Sconin, figurent au premier plan, suivis des membres des cours souveraines en habit d’apparat (Parlement, Chambre des Comptes) et des officiers de la Ville (Gouverneur de Paris…) ; au centre, les porteurs de la châsse, et, à l’arrière plan, le clergé de quelques églises parisiennes avec leurs reliquaires et les ordres mendiants (Carmes, Augustins, Jacobins, Cordeliers).

Cette grande planche, non signée, à la composition soignée, est rare. S. Rocheblave l’a attribuée au graveur Nicolas Cochin en la rapprochant d’une estampe similaire de cet artiste figurant la procession de la châsse de saint Germain.

Jocelyn Bouquillard

Voir aussi :

Bulletin du Musée Carnavalet, 1975, 2e livraison, p. 37-38

Samuel Rocheblave, Les Cochin, Paris, Librairie de l’art, 1893

En ligne prochainement, la version virtuelle de l’exposition qui se tiendra dans le vestibule d’entrée et dans l’escalier d’honneur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, du 15 septembre au 15 novembre 2012 : « Sainte-Geneviève, images d’une légende » (représentations illuminées et gravées de sainte-Geneviève, pour l’essentiel).  »La magnifique procession… » fait partie des documents exposés.