Retour à l'accueilRetour à l'accueil







AT LEVE ER AT REJSE
Voyager, c'est vivre

Hans Christian Andersen et ses voyages en Europe


Vitrine 5: découpages en papier

1.

H .C. Andersen : en levandsteckning /Böök, Fredrik; Stockholm: Bonnier;1938

De l' Italie Andersen arrive en Grèce via Malte et de là, après avoir visité Athènes, il rejoint Constantinople, pendant le " Grand tour " de 1840-41. Ce voyage lui inspire les pièces " Le mulâtre " et " La jeune Mauresque ". Le voyage de retour se déroule à travers l'Europe Orientale en suivant le Danube.

8 SC 27499 NOR

© - 2005, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

2.

Hans Christian Andersen/Bredsdorff, Elias ; Paris Presses de la Renaissance ; 1989
Andersen se rendit jusqu' en Asie Mineure par le Bosphore pour voir les derviches tourneurs à Scutari et à Péra. Leur danse, dont il nous donne un récit fascinant dans " Le bazar d'un poète " l'impressionna beaucoup. Il écrit dans une lettre à l'amie Henriette Hanck : "Environ trente prêtres tournaient en rond au même endroit presque une heure. Leur jupe prenait la forme d'un entonnoir. Je ne suis pas un maître de dessin, mais je crois que j'ai réussi à exprimer le plus caractéristique de la danse. "

SC SUP 72163 NOR

© - 2005, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

3.

H.C.Andersens Billedkunst/Heltoft, Kjeld ; København:Gyldendal; 1969

Ce dessin représente la station de quarantaine d'Orsova (aujourd'hui en Roumanie), où le pacha visitait les voyageurs et il se rattache directement à la scène dans " Le Bazar d'un poète ". Andersen en fait une description dans son journal : " La nourriture était absolument épouvantable, le vin encore pire si c'était possible ; je partageai la chambre avec l'anglais Ainsworth de retour du Kurdistan. "

4 SC SUP 7671 NOR

© - 2005, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cliquez sur les images pour les agrandir

Les découpages en papier

Vincent Van Gogh écrivait à son frère Théo : " H.C. Andersen a réellement le tempérament, le talent d'un plasticien… " Si le carnets de dessins sont plutôt liés aux voyages qu'Andersen entreprit dans la première moitié de sa vie, les papiers collés sont plus tardifs, la plupart exécutés entre 1860 et la fin de sa vie. Andersen pratique une technique qui fit fureur au XVIIIe siècle. Armé de grands ciseaux il créait de délicates dentelles en papier dont il faisait cadeau à ses hôtes ou d'autres personnes qu'il voulait honorer.


4.

H.C.Andersen : papirklip/ Mylius, Johan de ; [København]: Komma & Clausen; 1992

Ce petit découpage élégant, exécuté après le séjour d'Andersen à Constantinople, fut offert au fils du capitaine de la corvette Galathea ici représentée.

8 SC SUP 80591 NOR





© - 2005, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cliquez sur l'image pour les agrandir

5.

Le monde Magique de Hans Christian Andersen, 1805-1875 : papiers collés, déchirés, découpés/Andersen, H. C. ; Paris, J. Damase ; 1990

" L'homme tournesol ", découpé pour le botaniste Johan Lange 1848 dans une oeuvre pleine de grâce et de poésie, nous fait songer à ses contes.

8 SC SUP 75054 NOR

© - 2005, Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cliquez sur les images pour les agrandir


Nous vous remercions de votre intérêt pour cette exposition. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions sur notre forum !