Chronologie de 1872 à nos jours

1872 : Création de la Bibliothèque nordique, département spécialisé de la bibliothèque Sainte-Geneviève, suite au don d’A. Dezos de La Roquette.

24 mars 1882 : Arrêté portant règlement de la bibliothèque Sainte-Geneviève.

29 août 1923 : Décret organisant les bibliothèques nationales, dont la bibliothèque Sainte-Geneviève. Un comité consultatif, présidé par l’administrateur général de la Bibliothèque nationale, coordonne les acquisitions et gère le personnel.

15 janvier 1926 : Décret sur le dépôt légal à la bibliothèque Sainte-Geneviève, qui reprend pour l’essentiel les dispositions de 1828.

28 décembre 1926 : Création de la Réunion des bibliothèques nationales de Paris, comprenant la Bibliothèque nationale, la bibliothèque Mazarine, la bibliothèque de l’Arsenal, la bibliothèque Sainte-Geneviève et la bibliothèque du Musée de la guerre à Vincennes.

18 septembre 1927  : Règlement d’administration publique relatif à l’organisation et au régime financier des bibliothèques nationales de Paris. Il prévoit un conseil d’administration présidé par le Directeur de l’enseignement supérieur, où siège l’Administrateur de la bibliothèque Sainte-Geneviève. L’Administrateur Général de la Bibliothèque nationale est ordonnateur. Le secrétaire général de la Bibliothèque nationale est le secrétaire du conseil d’administration.

31 décembre 1928 : Une loi de finances prévoit le rattachement de la bibliothèque Sainte-Geneviève à l’Université de Paris.

30 mars 1930 : Décret de rattachement à l’Université de Paris. Les collections y sont « transférées à titre de dépôt » la bibliothèque Sainte-Geneviève forme la seconde entité de la Bibliothèque de l’Université, la première étant constituée « des quatre sections actuellement existantes des sciences et des lettres (Sorbonne), du droit, de la médecine et de la pharmacie, y compris les bibliothèques de laboratoires, instituts et autres centres d’enseignement de l’Université ».

1930 : Grands travaux ; la salle de lecture Labrouste passe de 400 à 700 places.

1932-1934 : Accueil de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet au sein du bâtiment Labrouste.

1954 : Première extension du bâtiment : magasins de la « petite extension » et salle de bibliographie.

1961 : Deuxième extension du bâtiment : « grande extension » où est relogée la Bibliothèque nordique (magasins et salle de lecture).

10 février 1972 : Décret organisant les bibliothèques universitaires des Académies de Paris, Créteil, Versailles en quatre bibliothèques interuniversitaires, A, B, C, D. Les conventions devront: « tenir compte du caractère de bibliothèque publique et encyclopédique de la bibliothèque Sainte-Geneviève, maintenir ce caractère et respecter le statut de la bibliothèque nordique ».

16 novembre 1978  : Nouveau décret organisant les bibliothèques universitaires des académies de Paris, Créteil, Versailles. Il cite la bibliothèque Sainte-Geneviève en seconde position au nombre des neuf bibliothèques interuniversitaires créées. Bien que l’article 1er indique que les enseignants, les chercheurs, leurs collaborateurs et les étudiants des académies de la région parisienne auront accès aux bibliothèques dans la limite des capacités d’accueil, il précise que devront être respectés « le caractère particulier et les obligations résultant des conditions dans lesquelles ces bibliothèques ont été constituées, et notamment le caractère de bibliothèque publique et encyclopédique de la bibliothèque Sainte-Geneviève et le statut particulier de la Bibliothèque nordique (fonds fennoscandinave de la bibliothèque Sainte-Geneviève) »

27 mars 1991 : Nouveau décret qui, dans son titre III sur les services interétablissements de coopération documentaire, mentionne la bibliothèque Sainte-Geneviève en des termes identiques.

20 juin 1992 : Loi relative au dépôt légal ; le décret du 31 décembre 1993 et l’arrêté du 12 janvier 1995 ne mentionnent plus la bibliothèque Sainte-Geneviève parmi les attributaires du dépôt légal.

1er janvier 1997 : Transfert au ministère de l’Enseignement supérieur du troisième exemplaire éditeur du dépôt légal dont la répartition ne prévoit plus l’attribution encyclopédique à la bibliothèque Sainte-Geneviève.

3 juin 1999  : Le catalogue de la bibliothèque Sainte-Geneviève.

Retour à : histoire, des origines à 1851
Complément : bibliographie