Politique documentaire

Les grands principes actuels du développement des collections sont :

  • une étroite liaison entre une politique d’acquisition ambitieuse reposant sur un socle Lettres-Arts-sciences humaines et sociales, une politique de conservation et de valorisation volontariste et une politique d’accueil des publics qui ne soit pas restrictive, en accord avec les statuts et missions de la Bibliothèque Sainte-Geneviève
  • la diversification des supports avec l’élargissement de l’offre de ressources en ligne dans le respect de la cohérence documentaire avec les ressources imprimées
  • une gestion dynamique des collections incluant le stockage distant d’une partie croissante des documents et un désherbage sélectif

Les pôles forts

Il s’agit de domaines conservés sur la durée, pour lesquels sont visés une documentation française de niveau recherche et un effort soutenu d’acquisitions étrangères dans les principales langues de la recherche (anglais, allemand, espagnol,italien).

  • les langues, littératures et civilisations des domaines français et francophone
  • la littérature générale et comparée, en particulier l’histoire littéraire
  • l’histoire du livre et du patrimoine écrit
  • la sociologie
  • la philosophie de tradition occidentale, en particulier de l’Antiquité, de la période moderne et contemporaine
  • la psychanalyse et la psychologie, en particulier la psychologie expérimentale, sociale, de l’environnement et du travail
  • les religions monothéistes, en particulier le christianisme, ainsi que l’ésotérisme et l’occultisme
  • l’histoire, l’épistémologie et la philosophie des sciences et techniques
  • les récits de voyage
  • l’histoire de l’art, en particulier français
  • l’histoire de France ; l’histoire et civilisation des mondes anciens et du XIXe siècle

Les pôles complémentaires

Il s’agit de domaines conservés sur la durée mais sujets à désherbage sélectif, qui s’agrègent naturellement aux précédents et pour lesquels sont visés un niveau étude et recherche, une volumétrie importante d’acquisitions majoritairement en langue française.

  • les sciences du langage, en particulier la linguistique générale et la psycholinguistique
  • l’histoire générale, l’histoire et la civilisation des mondes contemporains
  • les sciences de l’éducation
  • l’anthropologie et l’ethnographie
  • l’histoire et les théories économiques
  • l’histoire, la philosophie et la sociologie du droit, le droit français et européen
  • les sciences politiques, en particulier l’histoire des idées et institutions politiques et la sociologie politique
  • les littératures des domaines étrangers, en particulier des domaines anglo-saxons, germaniques, hispaniques et italien
  • les sciences de l’information et de la communication, en particulier les théories de l’information et de la communication et les médias

Les pôles secondaires

Domaines représentés par des acquisitions en français, de niveau étude et sujettes à un désherbage régulier.

  • l’économie appliquée
  • le droit étranger et comparé
  • la gestion, le commerce
  • la géographie
  • les langues et littératures des autres domaines étrangers que ceux cités précédemment
  • l’éthique médicale, le droit de la santé, la santé publique
  • les sciences et techniques, dans l’optique prioritaire du libre accès et pour favoriser l’interdisciplinarité lorsque ces disciplines scientifiques se révèlent des auxiliaires de la recherche en sciences humaines et sociales ou nourrissent des problématiques au cœur de la réflexion philosophique et juridique contemporaine, de la recherche historique ou de la création artistique